Enfants

Les enfants devraient consommer encore moins de sodium que leurs parents. Mais la société actuelle ayant une forte propension pour la cuisine rapide et les aliments préemballés, les jeunes consomment du sel en grande quantité, ce qui pourrait être dommageable pour leur santé.

Comment le sodium affecte-t-il la santé des enfants ?

  • Une consommation excessive de sodium peut provoquer une hausse de la pression artérielle chez l’enfant.
  • L’enfant dont la pression artérielle est trop élevée risque de souffrir d’hypertension à l’âge adulte.
  • En consommant trop de sodium durant l’enfance, nous développons une préférence pour les aliments salés et il deviendra alors plus difficile de faire des choix santé une fois adulte.
  • La surconsommation de sodium durant l’enfance peut affecter notre santé à l’âge adulte.
  • En plus de favoriser les maladies cardiovasculaires, le sodium est un facteur de risque d’obésité, de cancer de l’estomac, d’asthme et d’ostéoporose.

L’apport quotidien recommandé de sodium pour un enfant (qui correspond à l’apport quotidien recommandé d’un nutriment) est de :

1 000 mg pour les enfants de 1 à 3 ans.

1 200 mgpour les enfants de 4 à 8 ans.

1 500 mgpour les enfants de 9 à 18 ans.

L’apport maximal quotidien tolérable de sodium est l’apport nutritionnel quotidien et continu le plus élevé qui n’entraîne vraisemblablement pas de risques d’effets indésirables chez la plupart des membres d’un groupe donné, établi en fonction du sexe et de l’étape de la vie. (En d’autres termes, il s’agit de la quantité maximale de sodium que nous devrions consommer dans une journée) :

  • 1 500 mg à 2 200 mg pour les enfants et adolescents agés entre un an et 13 ans.
  • Jusqu’à 2 300 mg pour les adolescents de 14 ans et plus.

Les bébés

  • Les reins des bébés ne sont pas assez matures pour assimiler le sodium ajouté aux aliments.
  • La quantité de sodium dont les bébés ont réellement besoin est très faible. Il est important de ne jamais ajouter de sel à leurs nourritures.
  • Il y a suffisamment de sel dans le lait maternel et les formules maternisées pour répondre aux besoins d’un nourrisson.

Le passage aux aliments solides

Ne jamais ajouter de sel aux aliments pour bébés.

Lorsque vous apprêtez vos propres aliments pour bébés, évitez les aliments préparés qui n’ont pas été conçus spécialement pour les bébés.

Les tout-petits

  • Même lorsque le jeune enfant commence à manger la même nourriture que les autres membres de la famille, il est important de ne pas ajouter de sel à la portion que vous lui servez.
  • Lire attentivement les étiquettes des aliments et choisissez des produits contenant moins de 200 mg de sodium par portion.
  • Pour réduire les risques que vos enfants adoptent un régime alimentaire riche en sodium à l’âge adulte, faites en sorte qu’ils ne développent pas le goût des aliments salés.

Les adolescents

  • Assurez-vous que vos adolescents mangent le moins possible de mets de cuisine rapide, comme les pizzas, sous-marins, hamburgers et viandes préparées et conseillez à vos jeunes de limiter leur consommation de croustilles, collations salées et céréales à haute teneur en sodium.
  • Prenez le temps de mettre à leur portée des repas sains et de sensibiliser vos ados aux risques d’une alimentation riche en sodium.